Pourquoi franchir le cap d'un shooting photo ?

Après 3 mois de stage à mes côtés au studio, j'ai eu envie de demander à Marion de m'écrire un article sur les raisons qui pouvaient nous pousser à franchir la porte du studio. Pourquoi avoir envie de réaliser un shooting photo ? J'étais très touchée de voir à quel point, elle a intégré mes mots, ceux que je partage avec vous pendant vos séances photos.


Voici son témoignage :


Cela fait quelques semaines que je suis en stage au studio d’Amélie Marzouk. Au fil de ce stage photos, j’ai pu m’interroger sur comment mener à bien une séance photo. Il est primordial pour moi de me mettre à la place d’un client pour comprendre la difficulté de poser en tant que modèle. Puis-je vraiment être objective si je ne passe pas le cap d’être photographiée à mon tour ?


Un photographe professionnel recherche son « pourquoi » afin de définir au mieux son style, sa patte, sa manière de voir le monde et les autres. Mais vous quel est votre pourquoi ? Pourquoi réaliser un shooting photo maintenant ? Pour quoi faire ? Pourquoi ce photographe pro ?


SHOOTING PHOTO

Crédit photo Laetitia Bernard


Quelle est l’utilité d’un shooting photo ?


Le shooting photo peut répondre à différentes formes de besoin : celui de nourrir un patrimoine familial, une bouffée de confiance en soi, un souvenir que l’on souhaite garder d’une étape que l’on traverse, ou encore une reconnexion avec soi-même. Il existe une multitude de raisons de franchir le pas. Et pourtant beaucoup hésitent, traînent les pieds ou ignorent l’importance de figer ces moments.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi cette démarche photographique est cruciale.


Avant le shooting photo


Nous nous trouvons à l’étape la plus difficile : celle d’appeler le photographe.Parce qu’à ma connaissance, tout le reste est loin d’être une torture. À la rigueur, pour les plus timides un petit sas de décompression s’impose mais c’est promis ça ne dure pas !


D’une certaine manière la séance photos s’apparente à une histoire d’amour avec comme protagonistes : le photographe qui, par amour de son métier, tente de révéler son modèle ; et le modèle qui peut, enfin à son tour, s’offrir la possibilité d’être plus doux envers lui-même. On peut être terrifié, mais on va peu à peu s’apprivoiser, se reconnecter et se dévoiler.


À l’instant où l’on décide de sauter le pas, on s’autorise à se percevoir différemment.


Quels souvenirs gardera-t-on sans shooting photo ?


Vouloir se contenter de selfies ou autres manières jetables de consommer le souvenir est un choix. Les filtres camouflent, brouillent et faussent l’image réelle d’une personne. Sommes-nous capables d’observer qui nous sommes réellement ? Je parle évidemment de cet autre soi, pas de l’image que l’on aimerait projeter. Avons-nous vraiment le courage de nous voir dans notre plus simple version ? Quel souvenir avons-nous envie de transmettre à nos enfants ?


Pour vous aider à visualiser ce qui risque d’arriver, je vous donne des exemples de différents types de souvenirs qui peuvent naître dans les années à venir. Il y a, par exemple :


- le « souvenir fantôme », celui qui prend les photos, mais n’apparaît jamais devant l’objectif.

- le « souvenir figé », de celui qui s’accroche depuis 10 ans à la même photo de mariage découpée pour ne pas voir les autres invités.

- le « faux souvenir », celui qui est couvert de filtres et qu’on ne distingue plus.


Voulez-vous vraiment être ce genre de souvenir ? Chaque personne est différente. Chacun arrive avec son histoire, mais les appréhensions, les peurs justifiées ou injustifiées sont communes. Dans notre société codifiée de normes où l’on contrôle sans cesse notre image, le lâcher-prise pour le shooting photo est primordial. Et si la vraie problématique était de faire confiance à l’inconnu, l’inattendu, l’imprévu, mais plus encore : la peur de se rencontrer soi-même.



Pendant la séance photo


Ça y est, vous faites partie de la « team courageuse » ! Vous avez sauté le pas et décidé d’affronter vos peurs. Je peux vous promettre que la suite ne sera qu’un doux moment.


Apprendre à se réconcilier avec soi-même


La majorité des personnes qui décide de franchir le cap de se faire photographier ont ce discours en début de séance photo : « Je vous souhaite bien du courage, je ne suis pas photogénique ». Certains d’entre vous répètent en boucle « je ne m’aime pas » comme un mantra. Et si on décidait d’être plus indulgent et compréhensif envers nous-mêmes ? N’est-ce pas finalement un bourrage de crâne personnel fait depuis des années pour se convaincre qu’on ne mérite pas d’occuper la vraie place qui nous est destinée ?


Mais si, au contraire, nous partions du point de vue qu’il n’y a pas une seule et unique beauté type. Et si je vous disais que vous êtes tous beaux et que ce n’est qu’une question de positionnement et du regard que l’on se porte. Vous ne me croirez probablement pas, mais pourtant, c’est la stricte vérité, vous êtes beaux parce que vous êtes uniques et à votre place.


Certains associent cette expérience de photos à une visite dentaire, mâchoires serrées et mains moites. Pourtant, c’est simplement la rencontre avec son soi du moment. Parce que le « vous » du moment est infiniment précieux et qu’il sera différent du « vous » de demain. La séance photo vous permet de mettre une pierre à l’édifice de votre confiance en vous ou bien vous donne la possibilité de jeter un œil sur le chemin que vous avez déjà parcouru. C’est avant tout un cadeau fait à soi-même. Un voyage en solitaire ou à plusieurs où le photographe n’est que le guide.

Pendant le shooting photo, on avance timidement, on s’apprivoise et on définit qui l’on est librement et sans jugement.


shooting photo

Un shooting photo « à deux »


Mais si je peux vous donner le vrai secret de toute séance photo réussie : « Cela se construit à deux ». Autrement dit, faites confiance ! Lâchez prise ! Et votre âme parlera au moment où le contrôle aura décidé de s’éclipser. Votre corps parle : relâchez vos épaules et laissez pétiller vos yeux. C’est terrifiant de demander à la peur de vous fichez la paix et je suis la première à pouvoir en témoigner. Se désinhiber n’est pas une étape facile, mais la magie opère quand les masques tombent. Vous devenez merveilleux quand vous incarnez qui vous êtes.


Le photographe suggère, sublime et devient votre miroir pour vous permettre de découvrir qui vous êtes. Cependant, la prise de vue ne se résume pas à une thérapie, mais c’est l’opportunité de prendre rendez-vous avec soi à travers un regard plus objectif et plus tendre. C’est une délicieuse découverte qui peut potentiellement vous faire évoluer dans votre sphère professionnelle ou personnelle. C’est maintenant le moment de prendre conscience de votre plein potentiel. Vous hésitez toujours ?


shooting photo

Après la séance avec un photographe pro


La « torture » est passée, êtes-vous traumatisé de vous être rencontré ? Je ne pense pas ! Certains, même, trouvent ça plaisant ! Si si, je vous assure. Le réel bénéfice du shooting photo est de vous dévoiler en étant le plus fidèle à ce que vous êtes. Il faut que ce soit vous et pas un mannequin « photoshopé ». Donc, non, il ne sera pas question de négocier en mettant la tête de votre voisin.


Et puis, sans vous en rendre compte certains se transforme lors de la séance photo en sortant de leur coquille. Pour tout vous dire, c’est là notre plus beau cadeau. Vous voir vous déployer au fil de nos prises de vues. C’est une victoire en équipe, vous n’êtes pas seul.


Avez-vous envie d’être le « whaouu » de votre vie ? Laissez-nous apercevoir cette petite étincelle furtive qui brille dans vos yeux. Faites de la place à la personne puissante que vous êtes. Il n’y a pas de honte à se trouver beau. Ce n’est pas être narcissique, seulement prendre le parti de vivre plus légèrement en laissant de côté la tonne de complexes qui nous rongent.


Comment j'ai vécu l'expérience du shooting photo ?


Pour conclure, si je devais revenir sur mon expérience photo dans la peau de modèle, je dirais que c’est un bilan très enrichissant. Je me suis laissée porter du mieux que je pouvais pendant les photos.

Faire confiance est un exercice assez complexe pour moi et pourtant, j’ai tenté de laisser tomber les barrières. J’ai pu faire un point sur mon chemin parcouru, celui qui se dessine petit à petit et celui qui m’attend. La séance photo permet de faire un bilan du « soi » d’aujourd’hui.


Et vous quelle sera votre expérience photo et quand la tenterez-vous ?


Racontez-nous en commentaire votre expérience magique du jour où vous vous êtes rencontré.





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square