Mon engagement de photographe auprès des femmes

J’ai toujours été persuadée qu’on ne démarrait pas tous avec les mêmes chances dans la vie. J’ai toujours trouvé ça injuste alors je me suis demandée comment je pouvais aider les autres à améliorer un peu leur quotidien. Au départ, et en partant de ce constat, j’ai commencé des études de psychologie à la fac. Je voulais devenir psychologue. Après deux années passées à étudier Freud, je me suis finalement dit que j’étais trop sensible pour affronter tous les problèmes des autres et que j’allais trouver une autre façon de les accompagner.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, grâce à mon métier de photographe, et ma spécialité en portrait, j’ai découvert un nouveau support pour accompagner les personnes que je rencontre. Et plus particulièrement les femmes.


Contrairement aux hommes, celles-ci manquent souvent de confiance en elles. Elles se sous-estiment, ne s’autorisent pas, et sont dans l’empêchement.

Avec la photo, je leur permets de se regarder avec un nouveau miroir et de se (re) découvrir différemment. On parle souvent de photo thérapie pour désigner cette approche, mais je ne suis pas très à l’aise avec ce terme puisque je ne suis pas médecin ni formée à ce type de pratique.


Mon approche de photographe est essentiellement basée sur l’écoute et la connexion avec la personne. Je vais ressentir ce qu’elle est, et ce qu’elle vibre. Cela va me permettre de le retranscrire en photo. Je veux montrer à chaque femme à quel point, ce qu’elle est, et ce qu’elle dégage, est beau !


Ma singularité de photographe : je vois la beauté dans chaque personne. Et je m’attache à la révéler au monde à travers mes portraits !


Mon projet de photographe avec le Palais de la Femme


Quand la responsable du Palais de la femme à Paris m’a appelée pour me parler de son projet de valorisation de ses résidentes, j’ai tout de suite dis oui ! Cela faisait très longtemps que j’avais cette idée en tête auprès de ces femmes. Mais je n’avais jamais eu le temps de la mettre en place.


Le Palais de la Femme est un centre d’hébergement dédié à des femmes isolées qui ont vécu des situations de précarité ou de violences conjugales. Dans cette structure, elles sont accompagnées par des professionnels spécialisés pour faciliter leur réinsertion (psychologue, éducateurs, assistante sociale…). Ils les aident à reprendre confiance en elles.

L’idée de ce projet photo s’inscrivait dans cette démarche puisque l’objectif était de :

  • Valoriser ces femmes

  • et leur faire réaliser ce dont elles étaient capables.

PHOTOGRAPHE

Se voir en photo pour des femmes est toujours un puissant révélateur : elles prennent conscience (enfin) de la personne qu’elles sont !


Notre vision de nous-mêmes est souvent erronée et altérée par un manque de confiance en soi. Avec mon métier de photographe, ma mission est de révéler la personnalité. Et de mettre en avant tous les atouts des personnes que je photographie.


Comment s’est passé le shooting photo avec les femmes ?


Passer devant l’objectif d’un photographe n’est pas un exercice facile. Encore moins pour ces femmes qui sont en situation de précarité, et souvent pas très bien dans leur peau.


C’est la raison pour laquelle, seules les volontaires ont participé à ce projet. Elles pouvaient choisir de s’inscrire auprès de l’éducatrice qui les suivait. Il faut savoir que certaines, malgré leur inscription, ont choisi de renoncer au dernier moment par peur.


Immortaliser leur image en portrait avait un double objectif :

  • Leur permettre de prendre du recul sur ce qu’elles avaient vécu,

  • et les aider à réaliser tout le chemin qu’elles avaient déjà parcouru.


Le choix des tenues pour la séance photo :


Pour ne pas dénaturer leur personnalité, nous avons fait le choix de leur demander de venir avec leurs propres tenues. Celles qu’elles préféraient, et celles dans lesquelles elles se sentaient le plus mises en valeur. Une des femmes m’a ramené un Kaftan marocain ! J’étais très heureuse qu’elle se sente libre de dévoiler une part de ses racines et de son identité.

PHOTOGRAPHE

Pour les mettre à l’aise et les rassurer, je suis venue accompagnée de Kaya. C’est une make-up artiste. Elle s’est occupée de leur mise en beauté (coiffure & maquillage). L’idée était de les sublimer de façon naturelle, pour qu’elles puissent se reconnaître. Et que le changement leur ressemble.


Après être passées entre les mains de cette experte, c’était à moi de jouer ! Souvent très timides au début de notre échange, elles se sont peu à peu ouvertes à moi. En voyant que j’étais douce, et qu’elles pouvaient lâcher prise à mes côtés, la séance photo auprès de ces femmes était plus détendue.

Chaque femme est unique et a une histoire à me raconter. Alors, avant de prendre des photos, je passe beaucoup de temps à écouter. Mais aussi, à ressentir et à me connecter avec la personne que je vais photographier. Je leur parle également de moi et de mon histoire. En effet, je ne veux pas être une simple photographe à leurs yeux, mais une personne de confiance qui a, elle aussi, quelques bosses et cicatrices laissées par la vie.


Chaque session photo avec ces femmes a été différente et singulière. J’ai aimé leur sensibilité, leur adversité et leur humilité. Avec certaines, j’ai dansé, avec d’autres, j’ai rigolé et avec l’une d’entre elles, j’ai même pleuré.


La découverte des portraits de femmes


Se découvrir en photo est toujours un moment d’intensité rare. Alors comment ces femmes ont vécu cette étape ? L’éducatrice les a rencontrées une par une pour que cela se fasse dans l’intimité. J’aurai moi-même aimé assisté à cette étape si importante, mais les contraintes d’agenda ne me l’ont malheureusement pas permis.

La plupart des femmes ont été soufflées par le résultat photographique ! Elles ne pensaient jamais ressembler à ça. Grâce à ces portraits de femmes, elles se sont perçues différemment. Certaines d’entre elles en sont sorties plus fortes, et plus sûres d’elles.

Je suis toujours très émue de réaliser à quel point mon métier de photographe est important. Et qu’il permet d’aider les gens à aller mieux. Être photographe donne beaucoup de sens à ma vie. C’est pourquoi, je remercie toutes les personnes qui me font confiance et me permettent de le vivre chaque jour depuis bientôt 8 ans.


Et après le shooting photo…


Seules 6 femmes ont accepté de participer à ce projet photo en mai 2021. Nous aimerions organiser à nouveau une prochaine session très bientôt. Ce serait formidable de permettre à d’autres femmes de bénéficier de cette activité de shooting photo. J’espère vraiment que celles qui ont renoncé au dernier moment auront envie de franchir cette étape à mes côtés en voyant les portraits déjà réalisés.

Et par la suite, nous aimerions trouver un lieu pour exposer ces portraits. Cela permettrait de valoriser davantage toutes ces femmes. Elles ont osé se mettre à nu en dévoilant une partie de leurs blessures personnelles.

J’en profite, encore une fois, pour remercier ces femmes. Elles m’ont fait confiance en lâchant prise devant mon objectif, et en me partageant un bout de leur histoire.


Je suis toujours très heureuse de participer à ce type de projet engagé. Cela me permet de mettre mon savoir-faire photographique au service des autres. Alors n’hésitez pas à me contacter pour me partager vos idées ou me faire connaître vos associations dédiées aux femmes.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square